:: Gurū Arjan (1563-1606) ::

Gurū Arjan est le 5ème guide spirituel ou "gourou" des Sikhs.

A la mort de son prédécesseur et père, Gurū Rām Dās, en 1581, il a la responsabilité de conduire spirituellement une communauté grandissante. A Amritsar, au Penjab, Gurū Rām Dās avait fait creuser un bassin; Gurū Arjan choisit d'y édifier en plein milieu Harimandir Sahib, le "Temple d'Or", le monument le plus sacré des Sikhs.

Il entreprend aussi de réunir les compositions de ses prédécesseurs et d'autres saints de l'Inde médiévale, qu'il compile sous le nom d'Ādi Granth. Il installe l'Ādi Granth dans le Temple d'Or en 1604 où il est lu et chanté en permanence.

Mais Gurū Arjan sera victime de l'intolérance religieuse. Il se voit sommé par le pouvoir local, à la solde de l'empereur moghol, de reconnaître la tutelle de l'Islam sur le message de l'Ādi Granth. Même sous la menace, Gurū Arjan refuse, arguant que cette parole ne lui appartient pas, et donc qu'il n'y a aucun sens à en changer le moindre lettre. Il sera cruellement torturé pendant 5 jours et 5 nuits, avant de mourir.

Son sacrifice aura permis de garder intact les enseignements spirituels de l'Ādi Granth, devenu plus tard le Siri Gurū Granth Sahib.

♫ Le Rāg Sorath

Le Rāg (ou raga, composition traditionnelle de la musique indienne) Sorath exprime le sentiment d'une foi fermement ancrée, une croyance si forte en quelque chose, que l'on devient cette chose, qu'on finit par faire l'expérience de sa réalité. L'ambiance de Sorath est si puissante que même l'auditeur le plus inattentif se sent interpellé.